À propos de la règlementation sur les chiens

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

J’ai lu l’article de votre journaliste Sandrine Béjanin concernant la contravention qu’un citoyen de Brossard a reçue parce qu’il avait promené ses deux petits chiens en laisse sur une piste cyclable. Comme M. Chevalier, je me désole d’être condamnée au ciment des trottoirs ou à l’asphalte des rues pour faire mon exercice quotidien avec ma petite compagne canine, surtout en période de canicule.

J’habite le district 4 du Vieux-Longueuil, un quartier vraiment pourvu en parcs et pistes de randonnées. Pourtant, à cause de la règlementation sur les animaux de compagnie, aucun n’est accessible aux maîtres qui désirent promener leur animal en laisse dans un espace vert. Un parc à chiens a été aménagé en périphérie de la ville, loin des quartiers habités, et n’est accessible qu’en automobile (aux oubliettes la lutte contre l’effet de serre!). Ce genre d’aménagement est adéquat pour les gros spécimens qui ont besoin de courir, mais par pour les petits chiens, comme le mien, qui s’y sentent terrorisés.

Dans un contexte de valorisation de l’exercice physique pour la santé, il me semble que les municipalités de la Rive-Sud devraient prévoir dans la gestion des parcs et espaces verts certains endroits où les citoyens qui désirent se promener avec leur chien en laisse puissent le faire en toute légalité. Les citoyens qui sont mal à l’aise en présence des chiens pourraient éviter ces endroits déterminés et ainsi, tout le monde y trouverait son compte. Qui plus est, les forces policières pourraient être affectées à des fins plus utiles dans la lutte contre la criminalité.

Diane Dulong, Longueuil.

Lieux géographiques: Brossard, Rive-Sud, Longueuil

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires