Les obèses ne sont pas à la source des problèmes de notre système de santé

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

En réponse à la tribune libre «Un système de santé universel… de moins en moins vrai», de Constant Vanier…

La hausse des coûts de notre système de santé n'est pas attribuable aux personnes obèses.

Votre solution aux problèmes de notre système de santé est une solution superficielle et de surface. Je vous ferai remarquer, premièrement, que l’idée du ticket modérateur a été abandonnée par le gouvernement Charest.

 

Ensuite, si vous vous rappelez bien, le tabac a longtemps été ciblé comme la cause des coûts de santé exorbitants. Pourtant, presque plus personne ne fume au Québec – un maigre 23% en 2008 – et le système de santé continue de se dégrader.

 

Alors, comment croire que les coûts de santé sont la responsabilité des obèses? En 2008, il y avait 18% d’obèses au Canada. Alors, comment 18% de personnes pourraient à elles seules régler ce problème? D’ailleurs, votre 35% d’obèse est faux: cela représente les gens ayant de l’embonpoint, pas étant obèses.

 

Vous êtes-vous déjà promené dans un hôpital? Combien d’obèses avez-vous vu dans les chambres? Pas beaucoup, n’est-ce pas? J’ai vu des gens qui prenaient «soin d’eux», comme vous dites, et qui sont pas mal plus malades que de grosses personnes.

 

Cela m’attriste vraiment de lire de telles inepties sur les obèses. Il est tellement facile de juger les autres, surtout quand on ne porte pas leurs souliers. Et qui vous dit que les obèses ne font aucun effort pour changer leur situation?

 

Je pourrais facilement dire que vous êtes snob parce que vous habitez Saint-Lambert… Nous appelons cela des préjugés. On peut aussi dire que vos jugements sont remplis d’intolérance. Vous faites exactement ce que vous reprochez au gouvernement: vous ne regardez pas du tout les causes, mais plutôt, vous choisissez la facilité d’accuser ceux qui sont différents de vous.

 

Les obèses n'ont pas tous une obésité morbide. Je suis une personne obèse qui n’a jamais été malade, qui profite de la vie et qui a choisi d’être heureuse. Et je ne me sens aucunement responsable des coûts de santé.

 

Marie-Claude Champagne, Saint-Hubert

Lieux géographiques: Québec, Canada, Saint-Lambert Saint-Hubert

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires