Nuit blanche au DIX30

Jean-Virgile
Jean-Virgile Tassé-Themens
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un nouveau centre-ville

BROSSARD – Il n’est pas nécessaire de se rendre à Montréal pour se croire au centre-ville. L’ouverture du DIX30, un centre commercial à aire ouverte à Brossard, a changé à sa manière les habitudes de plusieurs fêtards qui refusent désormais de traverser les ponts.

«Nous sommes devenus le club grand club de la Rive-Sud», raconte Jean-François Albert, le gérant du Radio Lounge, un club qui a vu le jour au cœur du «nightlife» montréalais. Nous avons une allure moderne et les jeunes aiment ça».

Selon lui, l’emplacement stratégique et le stationnement gratuit font en sorte que les clients choisissent son établissement.

Installé au dernier étage de l’édifice qui abrite la salle de spectacle l’Étoile, le Radio Lounge attire des centaines de jeunes qui viennent fêter durant les fins de semaine.

Vers minuit, au moment du passage du Rive-Sud Express.ca ils étaient plusieurs dizaines à attendre en file dehors pour rentrer. Les filles, presque unanimement vêtues de jupes courtes, cachaient mal leurs frissons provoqués par la nuit qui devenait de plus en plus froide.

Sur la piste de danse, les jeunes se laissent aller, c’est DJ Podz qui est aux commandes des tables tournantes. Pour danser, certains n’hésitent pas à grimper sur l’estrade qui entoure le bar central. Ils aiment se faire voir de leurs pairs.

Le terme proximité est renouvelé

À la Commission des liqueurs, un autre bar implanté au DIX30, il est difficile de se frayer un chemin à travers la foule. Ici, ce sont surtout des jeunes professionnels qui viennent décompresser après une dure journée. Ils débutent la soirée dans les restaurants avoisinants ou encore au cinéma.

Le décor, principalement composé d’ornements de bois, contraste avec l’image plutôt électronique du Radio Lounge.

Des dizaines de bouteilles d’alcool s’entassent sur les étagères en signe de décoration, l’effet est surprenant.

Ce bar rappelle ceux situés à proximité des quartiers résidentiels, mais avec un autre genre de clientèle.

Selon Claude Marois, un professeur de géographie de l’Université de Montréal qui s’intéresse aux banlieues, l’arrivée massive de nouveaux bars au DIX30 démontre la vitalité économique du secteur.

«Plus il y a de gens, plus il y a de commerces», dit-il.

Cependant, il pense que Montréal ne perdra pas son titre de première destination pour autant.

Organisations: Radio Lounge, Commission des liqueurs, Université de Montréal

Lieux géographiques: BROSSARD, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires