Maintenant ils sont trois

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Donc Justin Trudeau aura de l'Opposition.

Les trois petits Cauchon...

Ça pourrait bien être une lutte entre trois principaux candidats venant du Québec: Justin Trudeau, Marc Garneau et Martin Cauchon.

Les libéraux au fédéral doivent choisir leur nouveau chef le 14 avril 2013.

Mais en réalité, tout le monde au Canada aura le droit de voter. Vous n'avez qu'à vous déclarer un « sympathisant » qui ne coûte rien et vous avez le droit de voter.

Cela donne un immense avantage à Justin Trudeau qui est mieux connu parmi ceux qui ne sont pas des libéraux que ses adversaires.

La course à la direction sera officiellement lancée le 14 novembre, et les candidats auront jusqu'à la mi-janvier pour déposer les documents nécessaires et 75 000 $ en frais d'entrée avant de se lancer en campagne.

Le jeune député charismatique Justin Trudeau a déjà une grande avance sur tous les autres, même qu'il n'a toujours pas encore confirmé ses intentions.

Marc Garneau, a dit hier «Je suis très sérieux. J'aimerais être candidat. »

C'est plutôt clair, cela, mais ce n'est pas officiel. Il y songe toujours

Il lui faut une vision, une plateforme, une équipe, et beaucoup d'argent parce qu'une campagne nationale, ça prend de l'argent.

Garneau n'est presque pas connu dans le reste du Canada sauf bien sûr, dans les milieux spatiaux. Il lui manque le charisme de Trudeau, mais il a une bonne fiche à la Chambre des communes.

Il espère annoncer sa décision en octobre.

Martin Cauchon, ancien ministre de la Justice dans le gouvernement de Jean Chrétien, a commencé à rencontrer les députés et sénateurs libéraux réunis en caucus. Il y songe toujours. Rien d'officiel encore.

Cauchon était ministre de la justice dans le temps des commandites. Cela n'aide pas.

Les conservateurs disent que depuis plusieurs années ils ont toutes sortes d'affaires sur les commandites qui ne sont jamais sorties.

Malgré son départ de la politique en 2004, Cauchon a maintenu un réseau d'organisateurs dans plusieurs provinces au pays.

Trois autres députés libéraux, Dominic LeBlanc, David McGuinty et Joyce Murray, sont en réflexion. Les anciens députés Martha Hall Finlay et Gerard Kennedy pourraient aussi être sur les rangs, tout comme des militants libéraux moins connus comme Deborah Coyne et David Bertschi.

Pour le moment, la course semble être entre les trois premiers.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires