Une entraide pour les hommes violents

Gabrielle
Gabrielle Lachance
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

GREENFIELD PARK – L’organisme L’Entraide pour hommes Vallée-du-Richelieu–Longueuil (VRL) a officiellement lancé sa deuxième campagne de sensibilisation, lors d’un point de presse tenu le 29 mars à Greenfield Park. L’objectif de cette campagne est de sensibiliser les hommes aux prises avec des comportements violents, en contexte conjugal et familial, aux ressources professionnelles pouvant les aider à changer leur façon d’agir.

Geneviève Landry, directrice générale de L’Entraide pour hommes VRL, accompagnée de Benoît Jacques, un intervenant de l’organisme.

Misant sur le multiplateforme, l’organisme entend rejoindre le plus d’hommes possible afin de promouvoir l’aide qui est présente pour ceux qui veulent s’en sortir. Sous le thème «Ce n’est plus comme avant!», des affiches dans les restos-bars, cégep et centres de conditionnement physique s’additionneront à la campagne web via vtele.ca. Aussi, une capsule radio sera enregistrée par le porte-parole de l’association, le comédien et metteur en scène Marx Béland, et sera diffusée au 103,3 FM.

L’Entraide en quelques mots

«Dans nos bureaux de Longueuil et Beloeil, nous aidons au moins 400 hommes par année», affirme Geneviève Landry, directrice générale de l’organisme. L’Entraide pour hommes VRL vient en aide aux hommes de plus de 18 ans qui ont des difficultés ou qui souhaitent se sortir du cercle vicieux de la violence conjugale. «Nous avons deux volets, explique Mme Landry. Le premier, le plus important, est au sujet des hommes qui ont commis des actes de violence conjugale. Le deuxième, est tout ce qui touche l’homme en difficulté, soit le suicide, les obstacles au travail et surtout la séparation.» Les hommes qui demandent de l’aide doivent effectuer deux rencontres d’accueil. Leur cas et leur motivation sont alors évalués afin de déterminer la meilleure approche pour les aider. Ensuite, ils doivent intégrer un groupe d’entraide pendant 20 semaines. «Notre taux de réussite dans les groupes est d’environ 85%, confirme Mme Landry, ce qui est un excellent pourcentage. On en a même qui renouvelle l’intégration au groupe!»

Pour plus d’information sur l’organisme, visitez www.ehvr.org.

Organisations: Groupe d’entraide

Lieux géographiques: Longueuil

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • peter beliveau
    08 août 2011 - 18:22

    je suis un homme violent avec ma conjointe que jaime beaucoup comment faire pour vous rejoindre car jai besoin daide pour regler ce gros probleme