87 000 causes entendues en 2009 au palais de justice de Longueuil

Diane
Diane Lapointe
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

LONGUEUIL - Des causes en matière de divorces, de violence conjugale, des jeunes qui tournent mal et qui se retrouvent devant les tribunaux, des vols, des cas de rage ou d’ivresse au volant, des voies de fait, des agressions armées, des agressions sexuelles et même des meurtres, les causes inscrites au Palais de Longueuil sont nombreuses.

Agressions, vols, violence conjugale et jeunes délinquants meublent le quotidien du Palais de justice de Longueuil

En 2009, 87 098 causes ont été entendues à l’intérieur des murs de cet édifice construit en 1987, et situé sur le boulevard Jacques-Cartier, à l’angle de Roland-Therrien, dans l’arr. du Vieux-Longueuil.

 

Au criminel, ce sont 54 364 causes qui ont été auditionnées devant le tribunal l’an dernier, 23 651 au civil et 9083 devant le Tribunal de la jeunesse.

 

Comme en témoignent ces chiffres, le Palais de justice de Longueuil roule… non pas sur l’or, mais sur le fruit d’une criminalité qui ne va pas sans diminuer. Avec la croissance de la population rive-sudoise, celle-ci est de plus en plus nombreuse à défiler chaque jour dans les couloirs et dans l’une des 20 salles d’audience de ce bâtiment. Et, on ne s’attend pas à un ralentissement de l’activité.

 

Troisième Palais de justice en importance au niveau de la fréquentation, après celui de Montréal et de Québec, le Palais de justice de Longueuil a ses causes célèbres et plusieurs font régulièrement les manchettes.

Une trentaine de procureurs de la Couronne, vingt-six juges résidants et de trois à cinq juges visiteurs chaque jour, des avocats de la défense, six agents de liaison représentant les corps de police municipaux, quatre représentants la Sûreté du Québec et cent six employés au service du greffe y travaillent presque quotidiennement.

Organisations: Tribunal de la jeunesse, Sûreté du Québec

Lieux géographiques: Longueuil, Le Palais, Boulevard Jacques-Cartier Roland-Therrien Montréal Québec La Couronne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • annie vandelac
    09 avril 2012 - 23:57

    Quand ce qui attrait a la justice ce nest qu'une bande de clowns qui ce parlent dans une salle on paye des avocats a es prix de fou pour finalement rien avoir car ca prend toujours des preuves .nos paroles ne vale rien meme quand votre enfant vous dit que papa lui touche ou bien que papa lui fait mal ca conte pas a pas de trace mais la marque peu etre en dedans ..noublier jamais ca!