Longueuil veut limiter la conversion des logements en condos

Diane
Diane Lapointe
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Ville de Longueuil encadre la conversion de logements locatifs.

LONGUEUIL – La Ville de Longueuil a adopté mardi dernier un règlement visant à régir la transformation de logements locatifs en condominiums. Les règles pour obtenir un permis seront dorénavant plus sévères.

Ainsi, la conversion de logements en copropriétés sera interdite lorsque le taux d'inoccupation global des logements sur le territoire de Longueuil, tel qu’établi par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), sera inférieur à 2%. Aussi, une conversion de logements locatifs en copropriété devra dorénavant répondre à certains critères tels que le nombre de logements occupés par leurs propriétaires; le nombre de logements faisant l’objet d’un bail en vigueur; et le nombre de logements vacants et la date depuis laquelle ils le sont.

Seul l’arrondissement de Greenfield Park disposait jusqu’à maintenant d’une telle réglementation.

Selon la mairesse St-Hilaire, «avec ce nouveau cadre, le développement immobilier de la Ville se fera de manière équilibrée, juste, et dans le respect des intérêts de l’ensemble de la population.»

Longueuil, la capitale des condos

On se rappellera que l'an dernier, l'organisme La Virevolte avait fait pression auprès de la Ville afin qu'elle se dote d'un tel règlement.

Selon le FRAPPU, en cinq ans, pas moins de 989 logements sur le territoire de Longueuil ont été l'objet de demandes de conversion à la Régie du Logement, dont 636 durant l'année 2004.

Organisations: Ville de Longueuil, Société canadienne d’hypothèques et de logement, SCHL Régie du Logement

Lieux géographiques: Territoire de Longueuil, Arrondissement de Greenfield Park

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Claudette Jones
    04 janvier 2013 - 11:50

    Je ne suis pas d'accord lorsque l,on dit que tout le monde y gagne quand il y a des transformations en condo. Pensez au mère mono-parentale, aux petits salarié, au étudiants..etcf..etc... Dans mon secteur il y a beaucoup de condo et plusieurs avec propriétaire sont a revendre. Les réglements sont parfois trop sévères comme pas de BBQ sur le balcon, aucun animal de compagnie accepté etc..etc...et en plus un condo n'est pas toujour facile a revendre.

  • anti-condo
    16 décembre 2012 - 09:05

    je pense que M.Patenaude prêche pour sa propre paroisse moi.

  • Clément Patenaude
    14 décembre 2012 - 22:21

    Il est incroyablle que la ville de Longueuil adopte un tel règlement car tout le monde y gagne quand il y a des transformations en condo. Premièrement quand une transformation en condo se fait , la loi est très claire que les locataires ne sont que gagnants car ils ne perdent rien et gagnent le droit de demeurer dans leur logement à vie, ils ne peuvent plus être expulsés (Bien entendu s'ils paient leur loyer). Deuxièmerent, la propriété privée devient beaucoup plus accessible à de jeunes investisseurs par le fait que les condos d'appartements moyens deviennent disponibles. Troisièmement, la ville recevra un peu plus de taxes car la somme des taxes de 8 condos sera plus élevée que celle d'un immeuble de 8 logements . Quatrièmement, contrairement à ce que certains prétendent , les logements ne disparaissent pas parce qu'ils sont transformés en condo.Cinquièmement, ça permet à de jeunes investisseurs ou des investisseurs débutants de se développer une connaissance en immobilier. Il est donc très regrettable que la mairesse de Longueuil se soit laissée influencée par des gens qui n'y connaissent rien et que nos dirigeants ne savent pas se tenir debout devant des groupes de pression.